Eureka 7 France

OST I

Acheter le CD

Titre : Psalms of Planets Eureka seveN - Original Soundtrack 1
Situation : Bande originale d'Eureka Seven
Compositeur : Satô Naoki
Nom des pistes : Saga
Cliquez sur la pochette du disque pour l'acheter.


Premier CD

  1. Days ~ Eureka opening mix ~
  2. Storywriter
  3. Un long voyage
  4. Nostalgie
  5. Lointains souvenirs
  6. Un monde cruel
  7. La réalité
  8. Eureka
  9. Les liens du sang
  10. Tiger Track
  11. Acid track prototype
  12. Sur la colline
  13. La peur du sourire
  14. Okamochi & Jersey
  15. Sexy Lady Bluesey
  16. Le fruit défendu
  17. Le solo du vagabond
  18. Prémices
  19. Accélération
  20. Ciel de combats
  21. Un rayon de Lune
  22. Renton Thurston
  23. Nirvash typeZero
  24. Un lieu qui ne peut qu'exister
  25. Tout simplement au monde
  26. Ciel d'espoirs
  27. Himitsu Kichi ~ Eureka ending mix ~

La première moitié de ce CD est plutôt mélancolique, si on oublie les deux premières pistes qui sont tout le contraire, alors que la deuxième redonne de l'espoir avec des musiques plutôt cool pour certaines, plus puissantes pour d'autres. On notera quand même une piste qui semble s'être perdue parmis celles-ci, la piste 18 qui annonce le début de la fin... Les dernières pistes sont plutôt calmes mais on ressent un peu de gaieté en les écoutant.

Second CD

  1. Shônen heart ~ Eureka opening mix ~
  2. La traversée du désert
  3. Le vent d'équinoxe
  4. Pathétique
  5. Défilé d'étoiles
  6. Scab Coral
  7. Un malentendu persistant
  8. Le rythme de la nervosité
  9. L'ironie du sort
  10. La chaleur du désespoir
  11. A la frontière
  12. Ego envahissant
  13. TypeTheEnd
  14. Get It By Your Hands
  15. Trance Ruined
  16. Où que tu sois sur la Terre, nous serrons toujours ensemble, sous le ciel
  17. La mer de ses souvenirs
  18. Fly Away ~ Eureka ending mix ~

Beaucoup de mélancolie ressort de ce deuxième CD. Quelques morceaux tendent vers l'étrange, d'autres sont oppressants. Bref, ce CD est un peu le côté sombre d'Eureka Seven. Toutefois, les pistes 1, 16, 17 et 18 donnent un peu de gaieté à ce disque.


Satô Naoki nous offre donc une bien belle première bande originale. A noter que certaines pistes, en dehors des chansons, n'ont pas été composée par celui-ci comme notamment les pistes 10 et 11 du premier CD. Elles sont facilement reconnaissables puisqu'il s'agit de morceaux de techno.